Civil en cavale

Pourtant j’ai voté et voté

Ho que j’ai voté

Mais toujours contre moi

Je me suis associé, associé

Ho tant et tant d’associés

D’hommes, de femmes, de monstres infiltré

On a marché, protesté

Comme on s’est exposés

prosternés

Comme on nous a faits marcher

On s’est fait matraquer, taxer, embaucher

Ho les beaux bénéfices et les vacances

Jamais assez pour les enfants

 

Ne me réclamez plus par des papiers

tachés de codes et de chiffres

Ne m’appelez plus du tout

J’ai déserté la caverne

Je chante sur la route du doute

Civil en cavale

Citoyen de rien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *