Sentence

du compromis au sacrifice

il n’y a qu’un haussement d’épaules

et si la justice a le bras long

l’injustice braque l’arme

sur la cicatrice encore ouverte

 

l’amertume et le regret à vie

voilà une juste sentence

aux yeux de tous dans l’opinion publique

pour que règne la paix sociale

dans une économie d’hypothèque

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *