Torrent

Ventre amphore

Savoir caverneux

de l’incessant cœur en pleur

qui n’a su assouvir ma soif

As-tu pâti de moi?

Goulot glauque

Œil utérin

De ma fuite follement lumineuse

vers les couleurs froides du monde

T’ai-je fais ombrage?

Torrent de sang

de sueur mêlé

Dans ma frénésie de l’étonnement

Dans la douleur d’une réponse

Ma chute fut-elle plutôt tienne?

Inspiration originelle

Vent vivant de l’éveil

Ton murmure salutaire

réchauffa l’instant de ma vie

Chute libre

Je contrecarre les plans

Je rends nul le barrage des idées

J’infiltre et désinforme, désinvolte

Je fissure jusqu’à l’armature

Je coule et me sens terre

Je suis chute assourdissante

Je suis la mer sans le savoir

Porteur de poussière

Je m’évapore inatteignable

Survole la peine du monde

Pleux sur sa sueur

pour épancher sa peur

de la liberté